APRÈS UN 22 MARS PUISSANT ET DÉTERMINÉ DANS LA FONCTION PUBLIQUE, LE GOUVERNEMENT DOIT RÉPONDRE AUX EXIGENCES DES AGENTS.

La mobilisation du 22 mars dans la Fonction publique a été particulièrement forte, que ce soit dans la grève ou les manifestations.
Elle se situe de manière incontestable au-dessus du 10 octobre 2017, qui était d’un niveau pourtant déjà très significatif.

Le 22 mars 2018, et après ?

La journée de mobilisation et de grève du 22 mars, à l'appel de la quasi-totalité des fédérations de fonctionnaires, a été marquée par un nombre important de rassemblements et de manifestations (140 sur tout le territoire).

Résultats de la grève du 22 mars à la DGFIP


Après l’ISF, Macron fait disparaître les grévistes

On savait déjà qu’Emmanuel Macron nourrit une véritable passion pour les riches et les profits et que sa conception du dialogue social se résume à « tout est discutable sauf ce que j’ai décidé », il nous restait à apprendre qu’il était également un éminent prestidigitateur. 

Communiqué des fédérations CGT des activités postales et communication, des Finances, du Syndicat national CGT des Finances publiques et de l’Union des syndicats CGT du groupe Caisse des dépôts.

Les fédérations CGT des activités postales et de télécommunications (FAPT) et des finances ainsi que les syndicats CGT des Finances publiques et du groupe Caisse des dépôts : Caisse des dépôts et consignations établissement public, Caisse nationale de prévoyance, Banque publique d’investissement

Grève du 22 mars : ce n'est qu'un début

Près de 40% des agents de la DGFiP étaient en grève ce jeudi 22 mars 2018.

22 mars : Une mobilisation puissante qui appelle des suites !

La réussite de la journée unitaire de mobilisation dans différents secteurs professionnels (Fonction Publique, Cheminots, Énergie, Transport, etc.) s’est traduite par plus de 180 rassemblements et manifestations partout en France, regroupant plus de 500 000 manifestants dans les rues.

Pages