Que vous ayez boycotté ou non l'entretien professionnel, le droit à recours ne doit en aucun cas être négligé.

Le directeur général a décidé de réduire drastiquement les droits des élu.es en CAPL et CAPN.

Nous avons boycotté la première convocation de cette CAP, comme pour celles qui ont été convoquées depuis le 17 janvier 2017 pour exprimer encore une fois notre profonde colère face à l’attitude provocatrice du Directeur général sur le dialogue social. 

Pages