DRFIP NORD Les personnels décident d'appeler à la grève le 15 février prochain, jour d'échéance et d'arrivée du nouveau directeur

Version imprimableversion PDF

AG INTERSYNDICALE ET ENVAHISSEMENT DU CTL EMPLOIS A LA DRFIP NORD

 

Ce jeudi 19 janvier devait normalement se tenir le CTL examinant en deuxième lecture, la déclinaison départementale de l’évolution des emplois relative au projet de loi de finances 2017. Bref, c’était le CTL "suppressions d’emplois".
Mais à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales, ce sont plus de 300 collègues qui se sont réunis pour interpeller le DRFIP sur les conséquences des 74 nouvelles suppressions d’emplois, puis discuter des suites du mouvement.

La décision de supprimer à nouveau 74 postes dans le Nord pour 2017 (quasi uniquement des agents et des contrôleurs) est une véritable provocation ! Pour rappel, la DGFIP a perdu de nouveau 1 800 emplois au 1er janvier, soit près de 60 % des suppressions d’emplois de la Fonction Publique, alors même que nous représentons à peine plus de 5 % de l’ensemble des emplois.

Vu les échanges avec le Directeur régional, l’absence de réponse de la DG, l’urgence de la situation, les collègues ont débattu des suites de l’action et ont voté la poursuite du mouvement et une journée de grève à la DRIFP Nord le 15 février (jour d’échéance et 1er jour du nouveau directeur à la DRFIP Nord).

C’EST GRACE A LA MOBILISATION ET DÉTERMINATION DE TOUTES ET TOUS QUE NOUS GAGNERONS !!! toutes les photos

Colonne de droite publique: