Tous ensemble, au même moment, pour gagner !

Version imprimableversion PDF

La publication, encore incomplète, des cartographies revisitées a suscité de très nombreuses réactions de la part des personnels. Les mobilisations de toute nature se succèdent et réunissent de plus en plus d’agents.

Les pouvoirs publics veulent se débarrasser massivement de fonctionnaires, notamment à la DGFiP.

C’est devenu une obsession qui ne s’arrête pas à la seule géographie revisitée.

La contre-offensive des agents, avec le soutien de leurs organisations syndicales Solidaires, CGT, FO et CFDT de la DGFiP, en termes de communication et d’actions, y compris par la grève, génère ses premiers effets.

L’alerte doit continuer et se développer, sur tous les fronts et en tout lieu, y compris pendant la période estivale, en direction du public, des élu.e.s locaux, de la presse, des collègues.

Il est essentiel de poursuivre collectivement notre tâche de déconstruction et de dénonciation de la grande supercherie que constitue la géographie revisitée.

TOUS NOS COLLÈGUES doivent mesurer l’impérative nécessité de son abandon.

TOUS doivent mesurer que, géographie revisitée ou pas ils sont ou seront aussi concernés par tous les autres changements en cours ou à venir.

TOUS doivent comprendre que nous sommes face à une attaque globale dont la géographie revisitée fait partie et qui sera assortie de mobilités fonctionnelles et géographiques
forcées.

Poursuivons par ailleurs nos opérations de mise en visibilité, avec tous les matériels et les moyens possibles et imaginables.

L’administration tente par tous les moyens d’enrayer un mouvement qui prend un caractère par moment inédit et entrave sa communication. C’est donc que nous sommes sur la bonne piste !

MAIS SOYONS CLAIRS : si nous voulons faire capoter le projet de géographie revisitée pour ouvrir une phase de véritables négociations sur l’avenir de la DGFiP, celui de ses personnels, pour faire aboutir vos revendications, il va falloir faire monter d’un cran dans le rapport de forces et s’engager résolument et avec détermination, tous ensemble et dans le même tempo, dans une mobilisation d’ampleur inscrite dans la durée.

L’intersyndicale DGFiP Solidaires, CGT, FO et CFDT appelle d’ores-et-déjà les personnels à poursuivre la dynamique pour créer les conditions d’une mobilisation massive et nationale !

Ainsi, le 16 septembre 2019, l’intersyndicale DGFiP appellera à une journée nationale de grève et à la tenue, partout, d’assemblées générales qui décideront des suites à lui donner.

Dès maintenant, partout et par tous les moyens et à partir du 16 septembre tous ensemble, dans la grève et dans toutes les formes qui seront décidées collectivement, amplifions la mobilisation pour gagner l’abandon de la géographie revisitée et la satisfaction de nos revendications !