Ils sont en première ligne.
Face à eux, des milliers d’usagers souvent inquiets, parfois excédés par des temps d’attente interminable.

La CGT dénonce un nouveau pas dans la destruction des services publics de proximité avec la fermeture du Centre des Finances publiques (CFP) de Grenoble-Grésivaudan.

Jamais à cours d’idée pour éloigner l’usager de ses guichets, la DGFiP s’attaque désormais au principe de l’unité de caisse, après avoir limité le montant des paiements en espèces  à 300 euros.

Pages