Nous sommes enfin réunis aujourd’hui pour faire le bilan de l’expérimentation du télétravail à domicile à la DGFIP.

Ce groupe de travail a beau se tenir à quelques jours de premier tour de l’élection présidentielle, force est de constater qu’il n’y a aucune trêve pour la poursuite des plans destructeurs de la DGFiP inscrits dans ses lignes directrices.

Ce GT SPL concernait la réorganisation des pôles de gestion et de consignation. Il était convoqué par l’administration dans un but unique : la fermeture de presque tous les pôles actuellement en charge de la gestion des consignations.
On rappelle qu’il existe aujourd’hui :

Ce groupe de travail s’inscrivait dans une logique d’informatisation sur deux sujets : celle des conditions de travail avec les questions relatives à l’ergonomie des agents travaillant sur le logiciel Hélios et celle de la dématérialisation.

Ce GT de nature informative était consacré à la finalisation des projets de textes de PPCR à la DGFIP.

 

La CGT est particulièrement attachée à la défense du maillage territorial avec une répartition des structures du contrôle fiscal  au niveau départemental, au niveau régional ou interrégional et au niveau national.

 

Ce groupe de travail Mutation s'est tenu après plusieurs GT "Métiers" (Informatique, Domaine, Contrôle fiscal, Cadastre) qui présentaient de nouvelles restructurations et des évolutions des règles de gestion dans la logique des "Lignes directrices".

Si on veut entraver le travail d'un organisme de réflexion, le mieux c'est de ne lui donner aucun élément concret et chiffré, non ?

Ce GT SIE s’est tenu à Bercy. Il constituait un bilan des expérimentations décidées lors du GT d’octobre 2014 (travail à distance, organisation déconcentrée mono ou multi SIE) et devait faire état de l’évolution prévue pour les SIE dans la prochaine période.

Sur l’ordre du jour de ce groupe de travail, la CGT Finances Publiques relève une fois de plus une volonté de la Direction Générale d’évoquer des questions stratégiques sans pourtant se donner les moyens d’aller au fond des choses et des moyens alloués à ces questions.

Depuis la réunion du groupe de travail Domaine du 12 avril 2016, les informations remontées par les collègues nous montrent en plusieurs endroits que les hiérarchies locales travaillent à la mise en place des RRPIE et de pôles supra départementaux, en tenant à l’écart les chefs de services, les a

La situation du recouvrement à la DGFIP en général et dans les PRS Pôles de Recouvrement Spécialisés en particulier est à cet égard symbolique de la stratégie mise en oeuvre par les politiques gouvernementales.

Pages