Nous avons boycotté la première convocation de cette CAP, comme pour celles qui ont été convoquées depuis le 17 janvier 2017 pour exprimer encore une fois notre profonde colère face à l’attitude provocatrice du Directeur général sur le dialogue social. 

Pages