Le Supplément Familial de Traitement (SFT) correspond à l’origine à une participation de l’employeur aux coûts induits par l’éducation des enfants du fonctionnaire.

Le 3 juin 2010, le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Georges Tron, a affirmé aux organisations syndicales la volonté gouvernementale de réformer le supplément familial de traitement (SFT) et l’indemnité de résidence, « à budget constant ».

Le secrétaire d’Etat à la Fonction Publique, M. Tron, présidait la réunion, qui réunissait l’ensemble des fédérations syndicales de la fonction publique.