MALGRE LE CONFINEMENT, LA DESTRUCTION DE LA DGFiP CONTINUE !

Alors qu’il y a encore quelques semaines la DG (le 3 septembre sur Ulysse) et le gouvernement nous vendaient la « démétropolisation » qu’ils avaient annoncée à grand renfort de communication en janvier dernier, les annonces faites le 29 septembre sont tout autres.

Depuis plusieurs décennies, les services publics sont attaqués en vertu du dogme incontournable de la réduction des dépenses publiques, au nom de la concurrence « libre et non faussée ».

Les mouvements nationaux de mutations sont parus ou à paraître très rapidement.

Cette année, l’affectation au département est généralisée.

Plus de projet de mouvement.

 

ICI

Pour la CGT, Une seule préoccupation : la situation sanitaire. Un seul mot d’ordre : la protection des agents !

Vous convoquez aujourd’hui un GT Accueil dont les points à l’ordre du jour sont ouvertement en rapport avec le NRP "Nouveau Réseau de Proximité"et la démétropolisation, outils de la politique ultra-libérale du gouvernement pour casser les administrations et pousser à l'externalisation.

Lors de cette nouvelle réunion (totalement en visio-conférence du fait du contexte sanitaire), la ministre a pointé quelques enjeux dans son propos liminaire.

Généralités :

Le Conseil d’État vient de rendre une décision relative à l’éligibilité au chômage partiel concernant les salariés vulnérables en raison de la pandémie.

Le syndicat national s’associe pleinement au message de nos camarades de la CGT Educ’action

 

Communiqué à télécharger

Pages