Le direction nationale de la CGT FInances Publiques a adopté les motions de soutien ci jointes à nos camarades :

Mylène Palisse, conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation et élue CGT, vient de se voir confirmer une sanction disciplinaire pour s’être exprimée dans la presse à titre syndical.

Le 5 décembre dernier, la cour d'appel de Bordeaux a condamnné la DGFIP à verser 125 830 € de dommages-intérêts à notre camarade Rémy Garnier pour le préjudice moral et financier qu'elle lui a fait supporter du fait de son harcèlement répété sur une dizaine d'années.

SOUTIEN A MYLENE PALISSE

Le conseil de discipline réuni ce mardi 13 décembre 2016, a émis un avis infligeant une sanction de 7 jours d'exclusion temporaire avec sursis à l’encontre de Mylène Palisse.

Pages