L’Élysée a expliqué que la cérémonie du 14 juillet « rendra également hommage aux personnels soignants... ainsi qu'à l'ensemble des acteurs mobilisés contre le virus" . Au regard des réformes engagées par ce gouvernement, Macron et consort n'ont même pas honte !

Après la réussite de la journée du 16 juin, ayant rassemblé dans 256 rassemblements dans toute la France plusieurs dizaines de milliers de manifestants, dont un grand nombre de fonctionnaires d’autres administrations et de citoyens, à l’appel notamment de la CGT, le gouvernement Macron a accordé

Mardi 16 Juin 2020, à l’appel de plusieurs organisations dont la CGT, des milliers de personnes se sont mobilisé.e.s pour soutenir les personnels de santé, du médicosocial, du social, des Ehpad, etc.

La crise sanitaire a mis en exergue les effets dévastateurs des politiques publiques menées par les libéraux depuis des décennies.

Madame la Directrice,

Le Centre Prélèvement service de STRASBOURG a décidé ce jour de se mettre en grève. Cette action est portée par l'ensemble des agentes et des agents du service. Elle résulte d'une accumulation de mécontentements, à savoir :

Les personnels de santé, du médicosocial, du social, des Ehpad, dans l’éducation nationale seront mobilisés pour exiger des moyens conséquents pour de bonnes conditions de travail assurant ainsi un service public de qualité pour tous et toutes les usager-es et patient-es.

La CGT, FO, SUD, UNSA, nombre de collectifs et coordinations des secteurs paramédicaux et médicaux appellent à une journée d’action nationale d’initiatives et de grève le 16 juin.

Les principaux syndicats de la fonction publique hospitalière (CGT, FO, SUD, Unsa) et les deux collectifs (Inter-Urgences, Inter-Hôpitaux) en pointe depuis plus d’un an dans les grèves et manifestations appellent les personnels et les usagers à une journée nationale d’initiatives et de grève le 1

Visite de M DUSSOPT à la DDFIP

« Depuis le mois de juin, à l’appel de la CGT finances publiques 31, les personnels, les élus et la population sont mobilisés contre les projets de fermetures et/ou restructurations des centres des finances publiques (CFP) dans le Lauragais.

Dans les services centraux, à la suite du refus de l’administration de répondre aux questions des syndicats, l’intersyndicale complète (Solidaires, CFDT, CGT, FO et CGC-Unsa) a refusé de siéger au CTSCR du 28 janvier

Vendredi, jour de marché à Meyssac: Un usager a bien noté cette date sur son calendrier.

Après nous avoir approché lors d'une manifestation contre la réforme des retraites, il nous a expliqué  avoir reçu une amende de 500 € pour des propos tenus sur internet.

Pages