Sans attendre les conclusions du grand débat national notre Ministre continue d'afficher clairement sa volonté de réduire la pression fiscale et de diminuer en conséquence le nombre de fonctionnaires parce que le mot d'ordre général reste le même.