La Direction Générale des Finances Publiques s’est engagée dans un vaste plan national de relocalisations de ses services dans les territoires métropolitains.

Dans les faits, il ne s’agit pas de relocalisations mais bien de délocalisations.

Après 2 ans d'attente, le Nouveau Réseau de Proximité (NRP) parisien vient enfin d’être publié pour Paris : la moitié des sites seront supprimés d’ici 2027 !

  • Abbé Groult (15ᵉ) et Bénard (14ᵉ) en 2021 ;

Présenté comme la solution ultime au recul massif des services publics, ce dispositif, même s’il limite la casse, masque mal le désengagement de l’État.

Sous couvert de répondre au besoin de « proximité des Français », en janvier dernier, les 50 premières collectivités qui accueilleront des services des finances publiques actuellement localisés dans les grandes métropoles avaient été dévoilées.

Ce matin, 29 octobre 2020, la Direction a présenté aux OS le fameux Nouveau Réseau de Proximité tant attendu et en même temps sans surprise comme prévu.

Alors qu’il y a encore quelques semaines la DG (le 3 septembre sur Ulysse) et le gouvernement nous vendaient la « démétropolisation » qu’ils avaient annoncée à grand renfort de communication en janvier dernier, les annonces faites le 29 septembre sont tout autres.

Porteur d’obligations et de droits, le statut général des fonctionnaires est fondé sur les principes d’égalité, d’indépendance et de responsabilité.
C’est une garantie et une protection pour les agents, la population et l’intérêt général.

Depuis plusieurs décennies, les services publics sont attaqués en vertu du dogme incontournable de la réduction des dépenses publiques, au nom de la concurrence « libre et non faussée ».

La crise sanitaire que nous traversons nous rappelle utilement la nécessité du service public en général et de l'administration des finances publiques en particulier.

Les premières annonces de la DG sur les relocalisations sont tombées.

Vous trouverez en pièce jointe les services relocalisées ainsi que les missions concernées

Ce 28 septembre s’est tenue une visio conférence avec les organisations syndicales et le DG afin de faire le point sur la crise sanitaire et les mesures mises en place à la DGFiP.

Alors même que se tenait un xième groupe de travail « poudre de perlimpinpin » sur le nouveau réseau de proximité, dont son volet « démétropolisation », le directeur général publiait en simultané le 3 septembre sur Ulysse une ode à cette même réforme de dupe.

La DG poursuit le démantèlement de la DGFiP

Depuis plusieurs décennies, les services publics sont attaqués en vertu du dogme incontournable de la réduction des dépenses publiques, au nom de la concurrence « libre et non faussée ».

Lundi 28 juillet, le paiement des impôts chez les buralistes sera généralisé sur l’ensemble du territoire.

Pages