Plusieurs argumentaires ou aides pour comprendre cette réforme

Tract de la fédération CGT des Services Publics

La mobilisation contre la réforme des retraites et son issue victorieuse est déterminante pour l’avenir de notre système de protection sociale. Les salariés et citoyens sont confrontés à un choix : la Sécurité sociale et la solidarité ou le recours à l’assurance privée et à l’individualisme.

L’Union Départementale CGT Essonne a analysé le rapport Delevoye et vous présente dans ce document les principales différences entre la situation actuelle, ce que le gouvernement Macron voudrait mettre en place et nos remarques et commentaires CGT.

 

Les organisations syndicales et de jeunesse s’engagent à construire un plan d’action contre le projet de réforme de retraites par points et pour gagner un renforcement, une amélioration du système actuel de retraites solidaire et intergénérationnel.

Une forte baisse de la pension de retraite pour le public comme pour le privé

Les retraité·e·s ne décolèrent pas !

LA RETRAITE

La CGT appelle à manifester le mardi 24 septembre pour une hausse des salaires, la retraite à 60 ans, des pensions de haut niveau dans un système par répartition renforcé et financé.

À quel âge pourrai-je partir à la retraite ? Et avec quelle pension ?

Le débat sur la réforme Macron des retraites a peu de signification sans simulations chiffrées. Les deux seules questions posées par les actifs sont : "Je peux partir à quel âge et avec combien ?".

Deux français sur trois sont opposés à la réforme des retraites que prépare le gouvernement et 93% d’entre eux refusent la baisse de leur pension. C’est pourtant ce qui est envisagé, avec le régime par points préconisé par Emmanuel Macron et construit par Jean-Paul Delevoye.

 

Le rapport remis au gouvernement par Jean-Paul Delevoye préconise la création d’un système de retraite « à points ». Qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? La NVO, magazine des militants de la CGT, vous explique les conséquences qu’aurait une telle réforme.

 

Le projet gouvernemental confié depuis près de 2 ans à Jean Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, prend forme.

Le patronat soutenu par la droite, ne cesse de s’attaquer à tous les avantages acquis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.).

Pages