Nombreuses et nombreux, les retraité-e-s ont manifesté partout en France, jeudi 18 octobre.
Elles et ils n’ont pas été dupes des premières (!?) indiscrétions gouvernementales sur le sujet.

Le 31 mai, le gouvernement a ouvert le dossier des retraites dans le droit fil de ces attaques contre les salarié.e.s du privé et du public : ordonnances contre le code du travail, remise en cause du baccalauréat, suppression du statut des cheminots, premières annonces de CAP 22 comme le salaire

La CGT a présenté ses propositions au Haut-commissaire Jean-Paul Delevoye le 12 juin 2018 en matière de droits familiaux et conjugaux, éléments indissociables de la retraite.

LE 14 JUIN 2018, nombreux dans la rue nous pouvons faire reculer le gouvernement.

➜ Non à la hausse de la CSG

➜ Non à la baisse des pensions

➜ Oui à une loi de finances rectificative

Si certains se gargarisent de la consultation lancée par le gouvernement aujourd’hui sur la réforme des retraites, celle-ci est bien un semblant de démocratie. 

Le 17 mai, la CGT a abordé avec le haut-commissaire aux retraites, M. Delevoye, les questions relatives aux dispositifs de solidarité (chômage, maladie, invalidité) actuellement inclus dans le système de retraite.

Le 28 septembre 2017, 80 000 manifestants retraité-e-s manifestaient contre l’annonce de la hausse de la CSG

Le président de la République a nommé un haut-commissaire aux retraites, M. Delevoye, pour faire passer l’ensemble des régimes de retraite existant sur un système par points (les cotisations achètent des points, les retraites sont calculées avec la valeur de service des points achetés, comme par

Le Président Macron et son gouvernement ont présenté la réforme de la TH comme une compensation de l’augmentation de 25 % de la CSG (+ 1,7 point) à compter du 1er janvier 2018 pour plus de 60 % de retraité-e-s.

LE 15 MARS 2018, LES RETRAITÉ-E-S À L’OFFENSIVE !

Gérald Darmanin a annoncé un report d'un an des mesures PPCR devant entrer en application au 01/01/2018, mais à ce jour aucun texte n'est entré en application pour acter cette décision.

Lors d’un entretien avec JJ Bourdin le Premier ministre a annoncé que le gouvernement appliquerait la loi pour la revalorisation des pensions de base des régimes de retraite. Mais il n’a donné aucun chiffre et depuis rien n’a été dit.

Les délégués du congrès de l’UCR-CGT réunis à Bordeaux ont montré leur détermination de faire du printemps à venir un moment fort pour que leurs revendications aboutissent.

Neuf Organisations syndicales et Associatives appellent les retraité·e·s à une nouvelle journée de mobilisation nationale sous des formes multiples dans les départements (manifestation, rassemblement, etc...) le 30 mars.

+ 0,1% de revalorisation des pensions au 1er octobre ! Le ridicule ne tue pas. Quel mépris ! Les retraités ne veulent pas l’aumône.

Pages