Le Président Macron et son gouvernement ont présenté la réforme de la TH comme une compensation de l’augmentation de 25 % de la CSG (+ 1,7 point) à compter du 1er janvier 2018 pour plus de 60 % de retraité-e-s.

LE 15 MARS 2018, LES RETRAITÉ-E-S À L’OFFENSIVE !

Gérald Darmanin a annoncé un report d'un an des mesures PPCR devant entrer en application au 01/01/2018, mais à ce jour aucun texte n'est entré en application pour acter cette décision.

L’Union Férale des retraités des finances a pris l’initiative d’un questionnaire auprès des retraités des finances des bouches du rhône : tous ceux qui y ont répondu, qu’ils soient cadres C, B ou A, sont "éligibles" à la hausse du prélèvement de CSG de 1,7 points !

 

Le 28 septembre, journée d’actions unitaires des retraités en territoire, à l’appel des 9 organisations et associations qui agissent ensemble depuis 2014.

Lors d’un entretien avec JJ Bourdin le Premier ministre a annoncé que le gouvernement appliquerait la loi pour la revalorisation des pensions de base des régimes de retraite. Mais il n’a donné aucun chiffre et depuis rien n’a été dit.

Les délégués du congrès de l’UCR-CGT réunis à Bordeaux ont montré leur détermination de faire du printemps à venir un moment fort pour que leurs revendications aboutissent.

Neuf Organisations syndicales et Associatives appellent les retraité·e·s à une nouvelle journée de mobilisation nationale sous des formes multiples dans les départements (manifestation, rassemblement, etc...) le 30 mars.

Les 9 organisations de retraités se sont rencontrées le 23 juin pour faire le bilan des actions communes engagées, en particulier les 10 mars et 9 juin 2016 pour la défense du pouvoir d’achat des retraités.

Le Gouvernement a gelé le montant des pensions de retraites du 1° avril 2013 au 1er octobre 2015, soit pendant deux ans et demi. Et nous n'avons eu pour solde de tout compte que 0,1 % au 1° octobre.

+ 0,1% de revalorisation des pensions au 1er octobre ! Le ridicule ne tue pas. Quel mépris ! Les retraités ne veulent pas l’aumône.

Des centaines de milliers de retraités parmi les plus modestes ont vu leurs impôts locaux exploser. Taxe foncière pour certaines et certains, taxe d’habitation pour la plupart.

Monsieur le Directeur Général des Finances Publiques,

La CGT Finances Publiques s’adresse à vous aujourd’hui pour vous faire part d’une situation qu’elle juge particulièrement grave.

La commission exécutive de l’UFR FINANCES CGT réunie ce 29 janvier a fait le constat de la dégradation importante des conditions de vie des retraité-e-s des Finances.

Pages