Pour éviter corruption et détournement des deniers publics, l’incompatibilité des fonctions d’ordonnateur et de comptable a été instaurée à la révolution, et réaffirmée en 1962 (règlement « RGCP »).

Derrière le vocable pudique d’accélération de la stratégie de la DGFIP sur les espèces se cache une volonté évidente dans le GT : la fin des espèces à la DGFIP.

Sans numéraire, c’est encore une activité qui est éradiquée.

A l’ordre du jour de ce conseil supérieur, un projet de décret modifiant le décret n° 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique.

La DGFiP connaît depuis sa création une baisse continue de moyens humains et matériels.

Pages