Ce GT SPL concernait la réorganisation des pôles de gestion et de consignation. Il était convoqué par l’administration dans un but unique : la fermeture de presque tous les pôles actuellement en charge de la gestion des consignations.
On rappelle qu’il existe aujourd’hui :

Jamais à cours d’idée pour éloigner l’usager de ses guichets, la DGFiP s’attaque désormais au principe de l’unité de caisse, après avoir limité le montant des paiements en espèces  à 300 euros.

Ce groupe de travail a beau se tenir à quelques jours de premier tour de l’élection présidentielle, force est de constater qu’il n’y a aucune trêve pour la poursuite des plans destructeurs de la DGFiP inscrits dans ses lignes directrices.

Ce groupe de travail s’inscrivait dans une logique d’informatisation sur deux sujets : celle des conditions de travail avec les questions relatives à l’ergonomie des agents travaillant sur le logiciel Hélios et celle de la dématérialisation.

Pages