L’assiette de l’impôt désigne la somme retenue pour déterminer la base de calcul. Un humoriste a développé à ce sujet une réflexion pour le moins indigeste : puisque l’impôt a une assiette, pourquoi mange-t-il toujours dans la nôtre ?