Retraites : stoppons le projet de régression sociale !

LIEN

Pas de hasard pour ma retraite : je découvre quand et avec combien je partirai, c'est la campagne lancé par la CGT il y a déjà plusieurs mois afin d'alerter et préparer la mobilisation contre la réforme des retraites.

La CGT a décidé de mettre à disposition des organisations une carte pétition à destination des parlementaires.

Diaporama du décryptage et propositions de la CGT

 

Nous sommes un collectif d’agents mobilisés contre le projet de réforme des retraites.

En marge de son projet de réforme des retraites, le gouvernement a organisé la première séance de sa « conférence de financement » ce matin au ministère de la Santé et des solidarités mais sans le nouveau ministre qui préférait, visiblement, intervenir dans les médias…

Travailler plus longtemps pour gagner moins. C’est ce que nous réserve le projet loi réforme des retraites, avec la création d’un système « universel » par points concocté par le gouvernement.

près des mois de communication, que contient réellement ce projet soumis aux parlementaires ?

Nous sommes un collectif d’agents mobilisés contre le projet de réforme des retraites.

Ci-joint une note d’analyse approfondie du projet de loi, incluant des éléments de l’étude d'impact et de la décision du Conseil d'Etat.

Après deux mois d’une lutte inédite par sa durée et ses différentes formes d’actions, l’opinion publique soutient toujours massivement la lutte pour le retrait de ce projet de de loi de "retraite par points", véritable régression sociale historique et ultra-violente.

Depuis le 5 décembre, notre pays vit au rythme des mobilisations populaires contestant le projet de réforme des retraites du gouvernement. Plus les jours passent, plus l’incompréhension et le rejet de ce projet sont importants et massifs dans l’opinion publique.

Le calcul par les organisations syndicales du montant de la retraite calculée suivant la réforme Macron donne toujours pour les fonctionnaires une baisse de 20% à 30% par rapport à la retraite calculée sur les 6 derniers mois de carrière.

Le gouvernement a fourni son étude d’impact (plus de 1 000 pages) de la réforme des retraites. On ne peut que s’interroger quant à son contenu. Les chiffres et les projections faites dans ce document, pour la plupart, confirment une régression sociale d’ampleur.

Publiée ce jour, l'étude d'impact du gouvernement de près de 1 000 pages tient plus de l'opération de communication que de l'éclairage sincère du débat parlementaire. Les cas-types présentés pour rendre compte de l’impact de la réforme sont délibérément faussés.

Pages