L’Union fédérale des syndicats de l’État – CGT organise les personnels actifs et retraités, fonctionnaires et agents non titulaires de la fonction publique de l’État a interpellé les candidats aux élections législatives sur différents enjeux prioritaires à nos yeux :

1. Les salaires et les retraites
2. L’emploi
3. Le statut
4. Le temps de travail
5. L’organisation territoriale de l’État

Le 18 mai, M. Fournel, Directeur général des Finances Publiques, adressait sur Ulysse un message aux agents : « Le grand remue-méninges ».

Il s’agirait pour les directions locales de réunir les agents pour recueillir leurs avis, établir une feuille de route qui servirait à construire le nouveau contrat d’objectif et de moyens. Ces réunions se tiendraient « en dehors de toute orientation prédéfinie ». Dans quel monde M. Fournel voudrait nous faire croire que l’on vit ?

Par message du 18 mai, vous vous êtes adressé aux personnels de la DGFIP pour annoncer dans le cadre de la préparation des nouvelles orientations stratégiques de la DGFiP qui définiront le prochain contrat d’objectif et de moyens, l’organisation d’un grand « remue-méninges » prétendant associer l’ensemble des agents.

La fédération des finances CGT a souhaité interpeller des candidat.e.s aux élections législatives.

Il nous a donc paru légitime de les interroger afin de connaître leur appréciation sur le rôle que peuvent ou doivent jouer nos administrations et établissements, les moyens et les propositions qu’ils portent.

Nous publierons les réponses obtenues pour alimenter le débat, et éclairer utilement nos adhérents et, plus largement, l’ensemble des personnels de notre champ.

Monsieur le Président,
Madame la Première ministre,

Ces deux dernières années en particulier, la nécessité des services publics pour la population et l’engagement sans faille des agents publics ont été reconnus et salués. Pour autant, force est de constater que la traduction concrète et à la hauteur nécessaire de cette reconnaissance n’est pas au rendez-vous.

Ce 10 mai se tenait un nouveau CNSCVT en présentiel. Quelques broutilles à l’ordre du jour :

– l’activité de la cellule de médiation et la présentation de la médiation de projet

– conseils médicaux dans la fonction publique

– prévention des risques professionnels

– résultat de l’observatoire interne 2022

Et tout cela en commençant à 14h30, fin prévue à 17h30 !!!

mais…surprise, alerte incendie qui a décalé la fin de la réunion à 18 h.

Les camarades et les collègues géomètres des départements préfigurateurs ont boycotté la poursuite du Foncier Innovant dans leur département tant qu'ils n'auraient pas rencontré leur délégué à l’inter-région et obtenu des informations sur l'avenir de la sphère cadastrale et foncière et sur leur avenir.
 

Pages