Monsieur le Président,

Cette CAP se tient dans un contexte particulier d’attaques en règle.

Le contenu des vœux présidentiels et de la conférence de presse du 14 janvier ont malheureusement confirmé les analyses effectuées depuis plusieurs mois par le syndicat CGT Finances Publiques. Le gouvernement assume pleinement ses choix, sa politique !

APRÈS le gel du barème de l’impôt sur le revenu et l’application de différentes mesures frappant de plein fouet les salariés et encourageant les manœuvres patronales et populistes les plus basses pour instrumentaliser « le dit ras le bol fiscal » ;

La conférence de presse du Président de la République confirme l’inflexion donnée par les voeux présidentiels. Il assume le choix d’une politique libérale. Ce faisant, il tourne le dos aux salariés.

Le 22 novembre 2013, 2 CAPN des contrôleurs ont eu lieu avec 2 ordres du jour différents :

- Affectations hors métropole pour Mayotte et la Nouvelle Calédonie.

La déclaration liminaire

Sous prétexte d’un calendrier de CAPN surchargé, l’administration a réuni diverses CAPN en une seule. La CGT a accepté à titre exceptionnel et dans l’intérêt des agents cet ordre du jour pour le moins hétéroclite.

A la suite des déclarations liminaires (dont celle de la CGT qui figure en annexe de ce compte- rendu), l’administration a répondu sur plusieurs points :

Pages