agarioagarioyohoho agario unblockedyohoho yohoho unblocked

Le Groupe de Travail (GT) s’est tenu en présentiel et distanciel sur l’avenir de la filière industrielle des Centres d’encaissement et des services de traitement des chèques.

Il existe aujourd’hui 3 Centres d’encaissement des chèques : à Lille, à Créteil et à Rennes.

D’une manière presque immuable, la CGT pose ses revendications et annonce ouvertement ses craintes sur l’avenir des missions.

Cette fois ne fera pas exception à la règle – hélas bien établie.

Lors du CTPC du 27 novembre, le protocole national de temps de travail applicable à l’ensemble des centres d’encaissement a été proposé par la direction aux votes des différentes organisations syndicales.

Avec plus de 40% de grévistes sur l’ensemble des quatre centres d’encaissement, les personnels, dans l’unité, ont démontré par un troisième jour de grève leur mobilisation, afin que les discussions entamées avec la direction générale trouvent enfin un aboutissement favorable aux revendications ex

Cette nouvelle journée de grève du 17 septembre, qui fait suite à celle du 15 mai dernier dans les centres d’encaissement a montré une fois de plus, par la mobilisation exceptionnelle des personnels, leur forte détermination.

Depuis le mois de février 2007, les personnels des centres d’encaissement ont émis des revendications précises sur leurs conditions de travail, leurs horaires et la réévaluation de la prime de pénibilité compte tenu de la montée en charge des centres.

Compte rendu CGT du groupe de travail du 5/09/07