Suite à la lecture de la DL ,

 

La Direction générale s’est à nouveau félicitée du maintien des possibilités de promotions et des indices conservés à la DGFIP

Le classement est terminé et tout est prévu pour l’acc ompagnement !
Circulez, il n’y a rien à discuter !

 

L’administration, sauf à perdre toute adhésion de ses cadres, s’est sentie obligée de mieux valoriser les parcours professionnels. Cela consiste à leur offrir un accès plus large aux différentes fonctions en rééquilibrant le différentiel d’attractivité entre sphères administrative et comptable.

Ce groupe de travail (CLASSEMENT DES POSTES COMPTABLES ET ACCOMPAGNEMENT DES CADRES) présente le nouveau cycle GPEEC 2020/2024 qui poursuit 3 objectifs principaux : mieux valoriser les parcours professionnels, renforcer le soutien à l’encadrement, mieux identifier et valoriser les compétences.

Le dispositif sur les Parcours Professionnels, les Carrières et les Rémunérations (PPCR) a pour objectif l'harmonisation des rythmes de carrière des trois fonctions publiques, un rééquilibrage progressif au profit de la rémunération indiciaire et le renforcement de l'attractivi

Depuis le 5 décembre, une mobilisation sociale historique est enclenchée déjouant toutes les stratégies de division. L’unité syndicale s’élargit, et le CFE-CGC rejoint l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires.

La Cour des comptes préconisait en juin 2018 une transformation accélérée de la DGFIP qui ne pouvait être obtenue sans changer de méthode.

La direction générale vient d'envoyer son projet de note sur les modalités d'organisation des mouvements comptables 2020, alors que le référentiel n'est stabilisé qu'à hauteur de 94%. Le moins que l'on puisse dire c'est que la réalité dépasse la fiction !

L'annonce le 6 juin des plans de restructurations départementaux 2020 – 2022 met fin à un faux suspense. Ces plans sont tout sauf une surprise : la CGT en a informé la communauté DGFIP à partir des infos qu'elle a pu recueillir très en amont.

En tant que cadres vous avez choisi de travailler dans la fonction publique pour exercer un métier porteur d’enjeux et de contraintes spécifiques et être au service de l’intérêt général.

Être cadre aujourd’hui, consiste de plus en plus, à être le porteur de réformes libérales, à jouer le rôle que les directions tentent de nous imposer, à nous sentir responsable et sans condition, de la mise en oeuvre de directives imposées.

Il y a quelques semaines dans les Bouches-du-Rhône, la direction locale décide d’organiser une formation à l’attention des cadres. Jusque là pas de souci... mais, lorsque on s’intéresse au contenu on tombe des nues.

Ce groupe de travail comportait trois fiches : l’affectation des IDIV au département, l’extension des postes aux choix ( Hors métropole, judiciaire et informatique), la plage de sélection AFIPA 2019.

Nous avons fait connaître notre mécontentement dans différents départements par des pétitions et délégations auprès des directions, après notre participation massive à la grève du 15/11/2016.

Ce groupe de travail reprend les propositions faites lors de  celui du 2 mai 2017 consacré aux nouvelles modalités d’accès aux postes comptables C2 et C1. il fait suite à celui du 5 avril annonçant le calendrier des mouvements comptables et l’organisation de mouvements locaux.

Pages