agarioagarioyohoho agario unblockedyohoho yohoho unblocked

Une semaine après une vidéo du Ministre Guérini reçue sur leur messagerie professionnelle, tous les fonctionnaires ont reçu un autre courriel de propagande sur la réforme des retraites et cette fois sur leur messagerie personnelle pour certain.es.

À la veille de la mobilisation contre la réforme des retraites, le Rassemblement national veut encore une fois apparaître comme un parti qui serait du côté des salarié·es et des travailleurs·euses précaires. C’est une imposture.

retrouvez ici les photos des manifestations qui ont eu lieu le 19 janvier 2023

 

Le 19 janvier la mobilisation contre la réforme des retraites, dans la rue et par la grève, a été une véritable démonstration de force !

Pour nos dirigeants nos droits sociaux seront toujours de trop, ça suffit !!!!!
Les économies prévues par le gouvernement ne tiennent pas compte qu’un report de l’âge de départ en retraite implique de nombreuses nouvelles dépenses.

Les manifestations du 19 janvier ont été une réussite. Près de deux millions de personnes ont manifesté leur opposition (plus de 30% des agents du MEFSIN se sont portés grévistes) et une forte majorité de la population refuse toujours la réforme sur les retraites.

Par une mobilisation des grands jours

Ce jeudi 19 janvier, ce sont plus 2 millions de salarié.es et citoyens.es de ce pays qui se sont mobilisé.es par leur participation massive à plus de 200 manifestations. Ils et elles étaient nombreux en grève.

Présentation concise des propositions de la CGT :

• La finalité du projet gouvernemental est claire :

Depuis plusieurs mois, l’inflation rogne notre pouvoir d’achat et frappe plus particulièrement les personnes aux revenus modestes.

Le gouvernement a officiellement présenté son projet de réforme régressif des retraites :

Le vrai objectif

Emmanuel Macron a décidé de passer en force sa réforme des retraites contre l’avis de l’ensemble des organisations syndicales et d’une large majorité de la population.

Retour sur les annonces Borne

Emmanuel Macron a décidé de passer en force sa réforme des retraites contre l’avis de l’ensemble des organisations syndicales et d’une large majorité de Français·es.

  • Report de l’âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans.
  • Accélération de l’augmentation de la durée de cotisation.
  • Mise en œuvre le premier septembre 2023 pour les générations nées à partir de 1961.

Pages