Le mouvement général au 01/09/2017 de catégorie C fait ressortir un déficit de 3058 agents : 956 postes sont vacants en Ile de France, 2102 en province et toutes les directions sont en sous effectif !

Et cette année encore, anticipe les suppressions d’emplois pour 2018. En effet, alors qu’il y a plus de 3000 postes vacants, elle n’a appelé que 1800 lauréats du concours…

Dans ce contexte de gestion de pénurie d’emplois, la situation de nombreux collègues en attente de mutation reste très difficile.

Le mouvement définitif de mutations B au 01/09/2017 a été publié sur ULYSSE ce 21 juin.

La CAPN s'est déroulée dans  un climat particulièrement délétère, lié notamment à la remise en cause du dialogue social à la DGFIP.

En effet, la direction générale a tenté d'imposer aux élu.es sa vision des choses, notamment sur quels dossiers ils devaient défendre ou pas !

L'ordre du jour de la CAP d'aujourd'hui comporte 11 collègues qui ne sont pas titularisé.es à l'issue de la scolarité 2016/2017 (dont 2 informaticien.nes). S'y ajoute la situation de 2 collègues recruté.es comme contractuel.les qui sera examinée lors de la CAPN de septembre.

Dans tous les cas, la CGT revendique le droit à une deuxième chance pour toutes et tous. Nous nous opposerons donc à tous les licenciements proposés par la DG.

Lors de la CAP de présélection nous avions demandé par courriel plus de visibilité sur le profil « plutôt» Formation Initiale (FI) ou Formation continue (FC) des candidats retenus. Il n’a pas été donné suite à notre demande en plaidant l’absence de choix en amont. Nous n’avons cependant pas été surpris de découvrir que ce choix avait été opéré lors du stage en établissement, bien évidemment pour des raisons pratiques car le déroulement du stage était différent selon ce profil retenu FI ou FC.

Le mouvement/les effectifs

Le projet de mouvement général de mutation de catégorie C publié le 10 avril faisait ressortir un déficit de 3058 agents : 956 postes  vacants  en Ile de France  et plus de 2102  en Province.

Les CAP locales ont des compétences préparatoires en matière d'examen de recours. La CAPL compétente est celle de la direction d'évaluation de l’agent

Le délai de recours est d'un mois à compter de la date de notification de la réponse de l'autorité hiérarchique à l'agent.

La procédure de demande de recours est engagée au vu d’une requête de l’agent, adressée par la voie hiérarchique au président de la CAPL.

Pages