Depuis maintenant 10 ans, le pilotage de l’action publique est guidé par une logique purement comptable, imposée par les politiques d’austérité dont la LOLF est un outil majeur.  Que la réforme s’appelle RGPP, MAP ou RéATE, seule compte depuis la rationalisation des coûts.

Officiellement c’est dans le cadre des mesures de simplifications que la DGFiP entend réduire les moyens alloués à l’accueil du public.

Pages