Les organisations syndicales Solidaires Finances Publiques, CGT Finances Publiques et FO ont été reçues à leur demande, le lundi 3 avril par Madame Gabet cheffe du service Contrôle Fiscal.

Que ce soit en Brigades départementales de vérification, en Pôle de Contrôle Expertise voire en DIRCOFI, le constat est toujours le même : l’application est vraiment chronophage et sans apport technique.

Etat des mobilisations des personnels des services de contrôle fiscal au sujet de l'application RIALTOMEMO. Le mouvement s'amplifie et certains collègues sont menacés de sanctions. Une audience intersyndicale aura lieu le lundi 3 avril à la DG.

Les remontées tant en provenance des directions où les agents boycottent massivement que de celles où règne une grande réserve  des collègues voire une attente concernant l'utilité de l'application, font état de plusieurs éléments:

Pages