RETRAIT DE RIALTO MEMO, UNE APPLICATION INUTILE !

L'application MEMO relève de la notion de projet important. Par conséquent la consultation du CHSCT est obligatoire. La simple « information » du CHSCT que effectuée ne suffit pas à l'égard des dispositions du décret de 1982.

La DGFIP veut faire passer en force l’application RIALTO MEMO destinée aux vérificateurs mais ces derniers n’en veulent toujours pas, tout comme RIALTO INVESTIGATIONS qu’ils ont rejetée.

ÉTAT DES LIEUX DES DIRECTIONS REFUSANT L’UTILISATION DE RIALTO MEMO

Pages