Cette CAPN s’est tenue dans le contexte actuel de remise en cause des droits des représentant.es des personnels. Dans ce cadre, la CGT Finances Publiques a boycotté la première convocation.

Après avoir écouté les déclarations liminaires, le président de la CAPN a apporté les réponses et précisions suivantes :

La DGFiP, ses missions et ses agent.es, à l’instar de toute la Fonction Publique, font l’objet d’attaques incessantes depuis plusieurs années.

Pages