L’intersyndicale, réunie le 3 octobre à Bagnolet, a pris acte de la volonté du gouvernement d’ouvrir des consultations concernant notre système de retraite.

L’intersyndicale interprofessionnelle appelait ce 29 septembre l’ensemble des salariés du privé comme du public à une journée de grève pour les salaires.

Dans un contexte marqué par une inflation galopante et le besoin d’investir fortement dans la Fonction publique, le gouvernement refuse de s’engager sur une nouvelle augmentation de la valeur du point d’indice.

Les récentes annonces gouvernementales rejettent une augmentation générale des salaires comme solution pour faire face à la crise économique qui touche notre pays.

Elles sont dans la droite ligne des mesures précédentes :

Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques réunissait aujourd’hui les organisations syndicales de la Fonction publique pour faire le bilan de la conférence salariale du 28 juin dernier.

Dans tous les secteurs les salaires stagnent et les conditions de travail se détériorent.

Les mesures gouvernementales annoncées sur le pouvoir d’achat sont en dessous de la situation de paupérisation de la population.

Cet été, sous couvert de « mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat, le gouvernement a fait adopter deux lois qui non seule-

Le président a annoncé de nouvelles cures d’austérité : contre les salaires, les retraites, le temps de travail, l’assurance chômage, la sécurité sociale, les services publics ? L’arnaque est grossière et scandaleuse !

Les organisations de la CGT réunies les 30 et 31 août ont débattu de l’actualité politique et sociale de l’été. Sans surprise, la macronie a étendu sa majorité à droite et pire elle s’associe à l’extrême droite contre des hausses de salaires.

Dans tous les secteurs les salaires stagnent et les conditions de travail se détériorent. Les employeurs en demandent toujours plus aux cadres et professions intermédiaires, tout en réduisant nos moyens pour accomplir notre travail.

Si nous nous félicitons sans réserve ni ambiguïté de la défaite de Le Pen, cela ne saurait nous conduire à nous satisfaire de la réélection de Macron.

La CGT appelle l’ensemble du monde du travail, chaque salarié, privé d’emploi, retraité ou étudiant à se mobiliser largement le 1er mai prochain à l’occasion des manifestations et rassemblements qui seront organisés partout en France.

La Direction Générale des Finances Publiques a décidé de réformer en profondeur la sphère foncière au travers de :

 La fermeture de services cadastraux de proximité :

Les salariés, retraités, privés d’emploi et, particulièrement, les jeunes, sont les premiers à subir de plein fouet la hausse du coût de la vie et l’augmentation des prix de l’énergie, des carburants et des produits de première nécessité.

Pages