Dans le cadre du retour progressif dans les services et de mise en œuvre des nouvelles modalités de télétravail, vous trouverez en pièces jointes, pour votre complète information, le kit envoyé aux directions présentant le dispositif transitoire.

Lors de son allocution du 27 décembre 2021, le Premier ministre a indiqué qu' « à compter de la rentrée et pour une durée de 3 semaines, le recours au télétravail sera rendu obligatoire […] à raison de 3 jours minimum par semaine et si possible 4 jours quand cela est possible.»

Le Télétravail (TT) est un sujet impactant et c’est le début d’une transformation plutôt que la fin. Tel qu’il est mis en œuvre c’est un franc succès, face à l’énorme demande des agents : cela devient quasiment la norme et le taux de refus est très faible.

Ce groupe de travail intervient en pleine menace de reprise de crise sanitaire avec les annonces gouvernementales d’une 5ème vague liée au variant delta, et l’arrivée du variant Omicron.

Dans le prolongement de l’accord du 13 juillet 2021 relatif à la mise en oeuvre du télétravail dans la fonction publique et afin de donner un cadre à l’indemnisation des frais liés à la pratique du télétravail, une allocation forfaitaire de télétravail a été négociée.

De plus en plus de salariés réalisent une partie de leur activité en télétravail, une tendance qui s’est fortement accentuée avec la crise sanitaire.

2 documents :

Le ministère a convoqué un groupe de travail pour adapter le texte du protocole discuté l’année dernière sur le télétravail.

Après sa grande enquête sur le travail confiné, en avril 2020, l’Ugict-CGT publie « Télétravail, un an après ».

La CGT Fonction publique, après consultation de ses organisations de l’UFSECGT, de la FDSP-CGT et de la FDSAS-CGT a décidé de signer l’accord relatif au télétravail dans la Fonction publique.

Pages