Communiqué unitaire CGT, FO, SOLIDAIRES

Les valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité constituent le socle du « vivre ensemble » et de la cohésion sociale et plus encore depuis les attentats inqualifiables du vendredi 13 novembre 2015.

De nombreuses interrogations traversent l’esprit des agents de la DGFIP quant à la situation de plus en plus dégradée que la Direction générale et les directions locales leur font vivre, sous la pression des politiques d’austérité menées de concert par le gouvernement et le MEDEF.

Depuis des années, les trésoreries de proximité sont la cible de fermetures massives par la Direction générale.

Depuis 15 ans le rythme ne faiblit pas, et c’est plus de 30.000 collègues qui manqueront dans les services l’année prochaine, (à besoin constant), alors que nous faisons l’expérience tous les jours de l’attente croissante de la société vis-à-vis de nos services.

Le 9 avril, les agents de la DGFIP se sont mobilisés en nombre dans la grève et les manifestations aux côtés des autres salariés.

l’appel de l’Union régionale Ile-de-France et l’appel de l’ UGFF CGT à manifester contre le projet de loi Macron, le 26 janvier prochain. Nous invitons les militants franciliens à y participer.

La section du Val-de-Marne nous informe du décès d’un collègue du SIE de L’Haÿ-les-Roses, nos pensées vont en premier lieu auprès de a famille et de ses collègues de travail, dont nous partageons la douleur.

A l’appel de Solidaires36 et de la CGT36, les agents en grève étaient conviés à venir envahir le CTL emplois prévu à 9H30. 50 agents étaient présents ainsi que les médias locaux (Nouvelle République, BIP TV et France Bleu).

Lors de la convocation du CTL les trois OS (CGT ,SOLIDAIRES et CFDT) ont décidé de boycotter cette instance avec l’appui des collègues.