Ce  15 septembre à l'appel de la CGT, FO, Solidaires,  FSU s'est déroulée une nouvelle journée d'action contre la Loi Travail.

Durant plus de quatre mois, le monde du travail a relevé la tête pour s’emparer de la parole dans les manifestations, dans les entreprises, dans les services. Il a montré sa détermination pour le retrait de la loi contre le « travail ».

Depuis le début du conflit, la CGT-Finances Publiques n'a de cesse  de le dire : il n’y a pas d’un côté les revendications de la DGFIP et de l’autre une loi de casse du code du travail qui ne concernerait que les salariés du privé.

Texte commun des fédérations des finances, Solidaires, CGT et FO.

En juillet, contre l’avis majoritaire de la population, le Premier ministre a eu une troisième et ultime fois recours au 49.3 à l’Assemblée nationale pour imposer la loi « Travail ».

Pages