Nous avons appris dans les documents du groupe du travail informatique du 16 avril 2019 la disparition programmée de la quasi-totalité des ADO, et ce après les restructurations des AT et des ateliers éditiques.

Les ateliers d’acquisition des données constituent une mission historique de l’informatique à la DGFIP. En 10 ans, de 2009 à 2019, les effectifs de ces ateliers sont passés de 600 agents à 210 agents. Ils sont employés dans 16 ateliers répartis dans 15 ESI.

L’informatique est au centre de l’effort consenti par la DGFIP dans le cadre du PAS.

L’Etat veut partout développer la numérisation dont la DGFIP est une des chevilles ouvrière.

Les CTL viennent de préciser les suppressions d’emplois dans les DISI comme dans toute la DGFIP. Or, au même moment, les personnels des DISI prennent connaissance des astreintes liées à la mise en place du prélèvement à la source (PAS).

Pages