Ce GT SPL concernait la réorganisation des pôles de gestion et de consignation. Il était convoqué par l’administration dans un but unique : la fermeture de presque tous les pôles actuellement en charge de la gestion des consignations.
On rappelle qu’il existe aujourd’hui :

Jamais à cours d’idée pour éloigner l’usager de ses guichets, la DGFiP s’attaque désormais au principe de l’unité de caisse, après avoir limité le montant des paiements en espèces  à 300 euros.

La CGT Finances Publiques dénonce, une fois de plus, la vacuité de ce GT «Chorus et organisation Recettes Non Fiscales» dont le manque d’ambition n’a d’égal que l’indigence des documents purement théoriques fournis, sans approche globale du sujet dont nous sommes en atte

Une expérimentation importante est prévue, à compter de 2016, avec le développement de nouvelles missions de « back office ». D’après la DG cela pourrait permettre de mutualiser des opérations dans hélios .

Pages