agarioagarioyohoho agario unblockedyohoho yohoho unblocked

Pour l’abandon de la déconcentration de proximité

Version imprimableversion PDF

Alertons les élu.es et les médias, généralisons partout la mobilisation pour réunir les conditions d’une grève massive et dans la durée !

Par courrier du 21 mai, François Baroin, Président de l’association des maires de France (AMF) et des présidents d’intercommunalité a interpellé le Ministre Darmanin sur la suppression continue des trésoreries.

Et pourtant, la ligne politique défendue par M. Baroin est celle qui a aussi mis en oeuvre sans complexe par le passé le recul des services publics. Mais aujourd’hui, même certains acteurs zélés du capitalisme ne peuvent plus publiquement cautionner cette attaque frontale du gouvernement contre les territoires, les transferts de charges financières de l’État vers les collectivités territoriales, avec la DGFIP dans l’oeil du cyclone.

L’AMF demande ainsi l’arrêt immédiat des fermetures de trésoreries et des services de proximité.

../..

Des motions d’associations de maires, des délibérations de communes et communautés de communes, d’agglomérations, etc, fleurissent un peu partout sur le territoire pour dénoncer les fermetures de trésoreries et, plus largement, le recul des services de proximité de pleine compétence de la DGFIP.

Les agents de certains départements ont pu s‘appuyer sur la journée de grève CGT Finances Publiques et Fonction Publique d’État du 27 juin comme, par exemple, en Charentes (58 % de grévistes) ou dans le Rhône (37 % de grévistes). Le 25 juin, 40 % des agents du département de la Loire étaient en grève. La liste n’est pas exhaustive, suivant les départements des actions sous diverses formes sont organisées, y compris par la grève.

LE MÉCONTENTEMENT DES AGENTS EST BIEN RÉEL. LA RÉSISTANCE, DANS L’UNITÉ LA PLUS LARGE POSSIBLE, NE DEMANDE QU’À S’AMPLIFIER !

fichiers: